Vos résultats de recherche

Prêts immobiliers, lequel choisir ?

Posté par Yanis Madene sur 18 juillet 2019
| 0

Lorsque l’on cherche à acheter un bien immobilier et qu’on a besoin d’un emprunt, le premier réflexe est souvent de se tourner vers notre banque habituelle. Après tout, c’est celle qui nous connaît le mieux et qui sera logiquement la plus à même de nous accorder un prêt. Mais est-il si certain que notre banque nous fasse la meilleure proposition?

Préparer son dossier

S’il est normal d’aller voir son banquier avant tout, ne vous arrêtez pas là et allez voir d’autres établissements. Avant cela, préparez votre dossier en détails, affichez des comptes claires qui permettent de témoigner que vous maîtrisez vos finances, prouvez votre sécurité et stabilité financière et professionnelle.

Comparer les offres

Une fois votre dossier constitué, faites les tours des prêteurs potentiels. Même si votre idée est de revenir vers votre banque, cela vous permettra de comparer les offres et d’avoir des arguments de négociations face à votre banquier, qui pourra éventuellement s’aligner sur les offres concurrentes. Dans le cas où un autre prêteur vous propose une offre plus intéressante, il vous demandera de domicilier vos revenus  chez lui, prendre un prêt dans une banque différente signifie donc souvent changer de banque. Il vous faudra donc avoir une vue plus générale sur l’établissement et voir si vous êtes prêt à faire ce changement.

Passer par un courtier

Une autre manière de faire jouer la concurrence est de faire appel à un courtier. Les courtiers vous représente face à ses partenaires bancaires et vous facilite l’accès aux offres les plus intéressantes, avec les meilleurs taux d’intérêts et garanties. Les courtiers connaissent aussi très bien l’état du marché et peuvent identifier les banques qui sont en recherche de clients et donc obtenir les meilleures offres avec les meilleurs rabais. Le courtier peut aussi vous aider à constituer votre dossier. Il saura comment renforcer vos points forts et minimiser les éléments qui pourraient vous porter préjudice. La constitution du dossier est gratuite et les courtiers sont tenus au secret professionnel, vous pouvez donc constituer votre dossier en toute discrétion. Les courtiers ne sont payés qu’une fois un crédit obtenu.

Se constituer un compte épargne logement

Une des manières les plus sûre de financer son achat immobilier est encore de puiser dans ses propres ressources en se constituant au fil des années un compte épargne logement. Ils ont notamment l’avantage d’offrir des taux très bas. Il faut cependant comparer avec les taux du marché, ils peuvent être, comme c’est parfois le cas aujourd’hui, particulièrement intéressants, voir plus intéressants qu’un compte épargne logement.

Prêts à taux fixe ou prêts à taux variable ?

Les prêts les plus populaires sont les prêts à taux fixe. Ils sont appréciés notamment pour leur clarté et leur simplicité. Tout est décidé à l’avance, le niveau du taux, le temps de remboursement, les échéances, ils rassurent car on sait immédiatement à quoi on s’engage. Les prêts à taux fixe sont toutefois plus chers que les prêts à taux variable. C’est également un pari. On s’engage sur un taux sans savoir si ce taux sera toujours à leur avantage demain. 

Les prêts à taux variable, eux, évoluent en fonction du marché. Les répercussions sont multiples, la durée de remboursement peut s’étirer ou au contraire se raccourcir. Certains prêts à taux variable sont “capés,” c’est à dire qu’ils sont plafonnés afin de minimiser les risques. Mais cela veut aussi dire que ce taux ne pourra baisser que jusqu’à un certain niveau. 

Les taux les plus faibles du marché sont les prêts à taux variable sans aucun plafonnement. 

 

Il est toujours préférable de s’assurer que votre contrat vous donne tout de même une marge de sécurité. Il est généralement possible par exemple de transformer un prêt à taux variable en prêt à taux fixe.

Laissez une Réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Comparer les annonces