Vos résultats de recherche

Cheminées à Paris : comment se chauffer cet hiver ?

Posté par Moriss Immobilier sur 8 novembre 2019
| 0

 

Le mercure baisse très nettement, l’hiver arrive, et avec lui les fumées de cheminées sur les toits de Paris. Cependant, les parisiens peuvent-ils utiliser leurs cheminées comme bon leur semble ? La ville et sa région sont soumises à une réglementation spéciale à ce sujet. Alors si vous souhaitez installer une cheminée dans votre bien immobilier, ou si vous voulez tout savoir afin de profiter tranquillement de votre cheminée cet hiver tout en respectant l’environnement, voici un récapitulatif des réglementations et conseils pour utiliser sa cheminée à Paris et dans sa région. 

Les normes en île-de-France et à Paris

Il existe plusieurs catégories de cheminées, les cheminées à foyer ouvert, donc sans protection particulière devant les flammes, et les cheminées à foyer fermé. Pour les cheminées à foyer ouvert, il est autorisé de jouir, pour le plaisir, sans contrainte, des feux de cheminée. Toutefois, il est interdit d’avoir pour chauffage principal le feu de cheminée. 

 

Pour les feux à foyer fermé, ils peuvent être utilisés comme chauffage principal, mais certaines normes peuvent varier d’une commune à l’autre, il faut donc vérifier la réglementation auprès de la mairie. 

 

Dans le cas de Paris, une bûche doit pouvoir être consommée au moins à 65%.  

 

Réglementations pour les cheminées neuves

Certaines conditions de propreté doivent être respectées pour installer et utiliser légalement une nouvelle cheminée à foyer fermé dans un bien immobilier. Ces réglementations ne concernent que les cheminées neuvent. Elles doivent avoir le label “flammes vertes 5 étoiles.” 

 

A Paris, les équipements de cheminée ne doivent pas produire plus de 16 milligrammes de poussières par mètre cube. Les propriétaires doivent donc respecter l’ensemble de ces normes lorsqu’ils souhaitent installer une nouvelle cheminée dans leur bien immobilier. 

 

Ensuite, en dehors des réglementations liées à la localité, les propriétaires doivent respecter les obligations nationales liées aux cheminées. Notamment, les cheminées doivent être ramonées une fois par an. Ensuite, certains départements imposent au moins deux ramonages par an aux propriétaires de biens immobiliers possédants une cheminée. 

Avant d’installer une cheminée, si vous possédez un appartement,  pensez à vérifier si vous avez l’autorisation de la copropriété.

Comment éviter de polluer avec sa cheminée ?

Se poser devant un feu de cheminée pendant une froide soirée d’hiver est un vrai plaisir. Cependant, les cheminées sont une source très sérieuse de particules fines qui sont néfastes autant pour les propriétaires et locataires que pour l’ensemble du voisinage. 

Comment faire alors pour profiter de sa cheminée sans risque pour la santé ?

 

Pour commencer, il vaut mieux privilégier les cheminées à foyer fermé, beaucoup plus respectueux des normes sanitaires. Ensuite, il existe également des cheminées hybrides. Comment cela fonctionne-t-il ? La cheminée consomme du bois et du granulé, des copeaux de bois compressés. Les granulés prennent beaucoup moins de place qu’une bûche normale. D’autres cheminées hybrides associent combustion de bois et pompe à chaleur, et peuvent être utilisées quasiment toute l’année. 

Utiliser un allume-feu naturel

Les allumes-feu sont souvent des produits efficaces pour démarrer un feu de cheminée, mais qui ont l’inconvénient d’être très polluants. Aujourd’hui, il existe des allumes-feu totalement écologiques et respectueux de l’environnement, à base de produits naturels. L’allume feu se place généralement sur les bûches, avec du petit bois par dessus.

Laissez une Réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Comparer les annonces