Vos résultats de recherche

Les investissements locatifs n’ont jamais été aussi populaires

Posté par Moriss Immobilier sur 7 janvier 2020
| 0

 

 L’année 2019 a été une année record dans l’immobilier, avec plus d’un million de transactions réalisées. Mais parmi ces acheteurs, beaucoup n’ont pas acheté pour y vivre, mais pour louer…

Baisse des ventes de résidences principales

Les ventes de résidences principales ont baissé de 5,4% sur l’année en 2019. On observe le même phénomène pour les résidences secondaires avec moins 4,7% des ventes sur l’année. Mais comment expliquer alors qu’avec une telle baisse, l’année 2019 ait été une année record ? Ce paradoxe s’explique tout simplement par la hausse des investissements locatifs. Ces achats locatifs représentaient 27,2% des transactions en 2019. Si l’on compare à l’activité immobilière dix ans avant, on était à seulement 15% des ventes en investissements locatifs. Les investissements ayant pour objectif la location du logement ont donc doublés en 10 ans !

Un phénomène particulièrement présent à Paris

La capitale française est championne des ventes en locatif. En 2019, ces ventes ont représenté 31% de l’ensemble des transactions immobilières. Les prix élevés de l’immobilier à Paris expliquent cet engouement. Le remboursement d’un prêt immobilier peut s’effectuer en louant son bien, ce qui est une solution séduisante pour beaucoup dans une ville où le prix du mètre carré dépasse les 10 000 euros. Dans le contexte économique actuel, l’immobilier représente un investissement sûr pour tout une génération d’actifs entre 40 et 50 ans et qui s’inquiète pour sa retraite. Ce type d’acheteurs représente plus de 20% sur la totalité des ventes réalisées en 2019. L’immobilier reste perçu comme une valeur sûre, particulièrement à Paris où les prix atteignent des sommets. Il est alors tentant de profiter de cette hausse sans fin en se constituant un patrimoine à crédit, remboursé grâce à la location du bien.

Louer pour accéder à la propriété

 

L’investissement locatif est souvent réalisé par des primo-accédants qui profitent des taux de crédits très bas, encourageants l’investissement immobilier. Ils représentaient 42% des acheteurs en 2019. L’investissement locatif apparaît donc comme une manière d’accéder à la propriété, d’investir dans un secteur immobilier encore rassurant pour bon nombre d’investisseurs. C’est aussi une bonne manière d’investir pour la génération des 40-50 ans qui a les moyens d’acheter tout en profitant des taux de crédits bas pour s’assurer une retraite confortable ou pour transmettre un héritage immobilier à leurs enfants. 

Laissez une Réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Comparer les annonces